Maîtrisez votre trésorerie grâce au suivi de trésorerie

Le suivi de trésorerie est un enjeu crucial pour la pérennité et la croissance des entreprises. Il permet d’avoir une vision claire des encaissements et décaissements, et de prendre des décisions éclairées pour optimiser la gestion de son entreprise. Dans cet article, nous allons explorer les différentes méthodes pour suivre sa trésorerie, ainsi que les outils et conseils pour mieux maîtriser cet aspect essentiel de la gestion financière.

 

Comprendre le rôle de la trésorerie dans l’entreprise

La trésorerie représente l’ensemble des liquidités disponibles dont dispose une entreprise pour financer ses activités. Elle se compose des encaissements (entrées d’argent) et des décaissements (sorties d’argent). Un bon suivi de trésorerie permet de s’assurer que l’entreprise dispose toujours de suffisamment d’argent pour faire face à ses engagements financiers, tels que le paiement des salaires, le règlement des fournisseurs ou encore le remboursement des emprunts.

 

Les indicateurs clés de la trésorerie

Pour bien suivre sa trésorerie, il est important de surveiller régulièrement plusieurs indicateurs clés :

  • Solde de trésorerie : il représente la différence entre les encaissements et les décaissements.
  • Fonds de roulement : il s’agit de la marge de sécurité dont dispose l’entreprise pour financer ses besoins en fonds de roulement (stocks, créances clients, etc.).
  • Besoin en fonds de roulement (BFR) : il correspond à la somme des ressources nécessaires pour financer le cycle d’exploitation de l’entreprise (achats, production, ventes).
  • Délai de règlement des fournisseurs et des clients : ces indicateurs permettent d’évaluer la rapidité avec laquelle les factures sont réglées et encaissées.
 

Mettre en place un tableau de suivi de trésorerie

Le tableau de trésorerie est un outil indispensable pour suivre et anticiper les mouvements de trésorerie. Il permet de recenser l’ensemble des encaissements et décaissements prévus sur une période donnée (mois, trimestre, année), et de calculer le solde de trésorerie à chaque échéance. Ce tableau peut être très simple ou plus élaboré, en fonction des besoins et de la taille de l’entreprise.

 

Les éléments à intégrer dans un tableau de trésorerie

Voici les principales informations à inclure dans un tableau de trésorerie :

  1. Les encaissements prévus : ventes, subventions, remboursement de prêts, etc.
  2. Les décaissements prévus : achats, charges fixes (loyer, salaires, etc.), charges variables (frais de transport, publicité, etc.), remboursement d’emprunts, investissements, etc.
  3. Le solde de trésorerie initial : il correspond à la somme d’argent disponible en début de période.
  4. Le solde de trésorerie final : il s’obtient en additionnant le solde initial, les encaissements et les décaissements prévus.
 

Comment établir un tableau de trésorerie prévisionnel ?

Pour construire un tableau de trésorerie prévisionnel efficace, il est important de suivre ces étapes :

  1. Rassemblez toutes les informations nécessaires sur les entrées et sorties d’argent prévues.
  2. Organisez ces informations par catégories (encaissements, décaissements, etc.) et par périodes (mois, trimestres, etc.).
  3. Estimez le solde de trésorerie initial et final pour chaque période.
  4. Analysez les résultats pour repérer d’éventuelles tensions de trésorerie et prendre des mesures correctives si nécessaire (négociation de délais de paiement, recherche de financement, etc.).
 

Utiliser des outils de suivi de trésorerie adaptés

Plusieurs solutions existent pour faciliter le suivi de trésorerie et automatiser certaines tâches :

  • Les logiciels de comptabilité : ils permettent d’enregistrer les opérations comptables, de suivre les encaissements et décaissements, et de générer des tableaux de trésorerie prévisionnels.
  • Les applications de gestion financière : certaines applications proposent des fonctionnalités spécifiques pour le suivi de trésorerie, comme la synchronisation avec les comptes bancaires ou la création automatique de tableaux de trésorerie.
  • Les tableurs (Excel, Google Sheets, etc.) : ils offrent une grande flexibilité pour créer et personnaliser ses propres tableaux de trésorerie. De nombreux modèles gratuits sont également disponibles sur internet pour se faciliter la tâche.
 

Un bon suivi de trésorerie est essentiel pour assurer la pérennité et la croissance de l’entreprise. En mettant en place un tableau de trésorerie adapté à vos besoins et en utilisant les outils appropriés, vous serez en mesure de maîtriser vos entrées et sorties d’argent, d’anticiper les éventuelles difficultés et de prendre des décisions éclairées pour optimiser votre gestion financière.

Découvrez comment nous pouvons vous aider

Consultation gratuite

Programmer un rendez-vous téléphonique, il vous suffit de nous donner vos coordonnées !

Besoin d'aide pour maximiser votre activité ?

Contactez-nous dès aujourd'hui. Obtenez une évaluation et une consultation gratuites de votre entreprise.