Comprendre la liasse fiscale du régime réel simplifié pour les entreprises

La liasse fiscale du régime réel simplifié est un élément clé de la comptabilité des entreprises soumises à ce régime fiscal. Elle permet de déterminer le bénéfice imposable de ces structures et d’effectuer leur déclaration fiscale annuelle. Cet article vous propose de mieux comprendre cette liasse, son fonctionnement et ses spécificités.

 

Qu’est-ce que le régime réel simplifié ?

Le régime réel simplifié est un régime fiscal applicable aux entreprises dont le chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas certains seuils fixés par l’administration fiscale. Il s’agit d’un régime intermédiaire entre le régime micro-entreprise et le régime réel normal. Les entreprises soumises au régime réel simplifié sont principalement des petites structures telles que les artisans, les commerçants ou les professions libérales.

 

Les avantages du régime réel simplifié

Soumettre son entreprise au régime réel simplifié présente plusieurs avantages :

  • Une comptabilité allégée : les obligations comptables sont moins contraignantes que celles du régime réel normal, ce qui facilite la gestion de l’entreprise.
  • Un mode de calcul simplifié : les entreprises soumises au régime réel simplifié peuvent opter pour une méthode de calcul forfaitaire de leurs charges sociales et fiscales, évitant ainsi de tenir une comptabilité détaillée.
  • Des acomptes trimestriels : contrairement au régime réel normal, qui prévoit des versements mensuels, les entreprises du régime réel simplifié versent leurs cotisations sociales et fiscales par acomptes trimestriels.
 

La liasse fiscale du régime réel simplifié en détail

La liasse fiscale est un ensemble de documents administratifs et comptables permettant aux entreprises de déclarer leurs résultats fiscaux. Pour les entreprises soumises au régime réel simplifié, cette liasse est composée de différents tableaux récapitulatifs, appelés « déclarations 2033 ».

 

Les principales déclarations de la liasse fiscale du régime réel simplifié

Voici un aperçu des principales déclarations qui composent la liasse fiscale du régime réel simplifié :

  1. Déclaration 2033-A : ce formulaire sert à indiquer le chiffre d’affaires et les charges de l’exercice comptable, afin de déterminer le résultat fiscal de l’entreprise.
  2. Déclaration 2033-B : cette déclaration concerne les immobilisations, amortissements et provisions de l’entreprise.
  3. Déclaration 2033-C : elle porte sur les créances et dettes de l’entreprise.
  4. Déclaration 2033-D : elle permet de fournir des informations sur la trésorerie et les opérations financières réalisées par l’entreprise.
  5. Déclaration 2033-E : ce formulaire est consacré aux plus-values et moins-values professionnelles, ainsi qu’aux amortissements dérogatoires.
  6. Déclaration 2033-F : elle concerne la répartition du résultat de l’exercice entre les associés ou actionnaires de l’entreprise.
 

Comment remplir la liasse fiscale du régime réel simplifié ?

Pour bien remplir votre liasse fiscale du régime réel simplifié, il est essentiel de suivre quelques étapes :

  1. Rassemblez les documents nécessaires : avant de vous lancer dans le remplissage de votre liasse fiscale, assurez-vous de disposer de tous les documents comptables et administratifs de votre entreprise pour l’exercice concerné (bilan, compte de résultat, grand livre, etc.).
  2. Complétez les déclarations en respectant l’ordre : il est recommandé de commencer par la déclaration 2033-A et de suivre l’ordre des formulaires jusqu’à la déclaration 2033-F. Chaque déclaration doit être complétée avec soin et précision, en utilisant les données issues de vos documents comptables.
  3. Vérifiez l’exactitude des informations : une fois toutes les déclarations remplies, prenez le temps de vérifier l’exactitude des informations renseignées, ainsi que la cohérence entre les différents tableaux.
  4. Signez et datez la liasse fiscale : pour finaliser votre liasse fiscale du régime réel simplifié, n’oubliez pas de la signer et de la dater avant de la transmettre à l’administration fiscale.
 

La transmission de la liasse fiscale du régime réel simplifié

Les entreprises soumises au régime réel simplifié doivent transmettre leur liasse fiscale à l’administration fiscale selon un calendrier précis. La date limite de dépôt de la liasse fiscale varie en fonction de la clôture de l’exercice comptable de l’entreprise :

  • Pour une clôture d’exercice au 31 décembre, la liasse fiscale doit être déposée avant le 2ème jour ouvré suivant le 1er mai.
  • Pour une clôture d’exercice en cours d’année, la liasse fiscale doit être déposée dans les trois mois suivant la clôture.
 

Il est également possible de demander un report de délai pour le dépôt de la liasse fiscale auprès de l’administration fiscale, sous certaines conditions.

 

Enfin, il est important de noter que la transmission de la liasse fiscale du régime réel simplifié doit se faire obligatoirement par voie électronique, via le portail officiel des impôts ou un logiciel de comptabilité compatible.

Découvrez comment nous pouvons vous aider

Consultation gratuite

Programmer un rendez-vous téléphonique, il vous suffit de nous donner vos coordonnées !

Besoin d'aide pour maximiser votre activité ?

Contactez-nous dès aujourd'hui. Obtenez une évaluation et une consultation gratuites de votre entreprise.